Qu’est-ce qu’un transitaire et quel est son rôle ?

transitaire

Publié le : 26 octobre 20224 mins de lecture

Le déplacement de marchandise est régi par une multitude de modalités afin de vérifier la nature des biens en transition avant de les expédier vers leur destination finale. Ces formalités garantissent aussi l’entrée en toute légalité de la cargaison sur un territoire, et demandent l’intervention du personnel disposant de l’expérience ainsi que du savoir-faire nécessaire pour gérer le bon déroulement de l’opération. Parmi ces agents, le transitaire représente un maillon essentiel au sein du domaine de transport en prenant en charge de nombreux aspects du transfert pour sa clientèle.

Transitaire : le spécialiste du transport

Par définition, le transitaire est un acteur servant d’intermédiaire saisi par un expéditeur, et celui-ci est soumis au droit commun du mandat. En effet, il réalise les procédures logistiques, juridiques ainsi que douanières visant à acheminer les produits en suivant les consignes du client et en respectant les normes imposées par les voies de transport disponibles (maritime, ferroviaire, aérienne, etc.). De ce fait, cet acteur de terrain maîtrise l’ensemble des activités impliquées dans le commerce international pour recevoir les autorisations d’exportation ou importation des colis.

Il faut noter que le transitaire est également appelé commissionnaire de transport dans certains pays anglophones (Freight Forwarder). En revanche, des différences sont à noter entre ces 2 appellations du même concept :

· Le commissionnaire de transport est libre de choisir les transporteurs, l’intermédiaire et le mode d’acheminement adéquats pour garantir le succès de l’opération, mais il se porte garant pour le service.

· Le transitaire reste un mandataire standard suivant exclusivement les instructions conférées par le client, et ne demeure pas garant des solutions de transports sélectionnées. De plus, sa responsabilité n’est pas engagée à condition qu’il ne commette aucune erreur personnelle dans le cadre de ses missions.

Les rôles du transitaire

Un prestataire opérant en tant que transitaire veille généralement à ce que les fournitures qui lui ont été confiées arrivent à destination sans subir des dégradations. En outre, ses principales interventions se caractérisent par :

· La prise de contact et la réunion de tous les acteurs concernés par le projet de transport (assurance, douanes, transporteurs, etc.).

· La préparation (emballage, stockage, expédition, etc.) de la marchandise en suivant les modalités de conformité en vigueur avec le paiement des frais obligatoires.

· Le suivi en temps réel des colis avec une technologie de traçage avancée dans l’intention de maintenir l’expéditeur informé, et s’assurer que les biens sont correctement arrivés.

Un transitaire délivre aussi des recommandations pour que le client puisse diminuer le montant de l’export-import et réduire le risque de détérioration des produits périssables, qui représentent d’ailleurs une perte conséquente en cas de retard.

Quand et comment choisir le transitaire ?

Faire appel à un spécialiste des expéditions est recommandé lorsque la profession du commanditaire l’engage fréquemment dans des déplacements de cargaison au niveau international. En occurrence, un transitaire assoupli les échanges avec leur expertise sur le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement, et une majorité d’entreprise externalise le service de transport pour optimiser la logistique.

Toutefois, le transitaire choisi est tenu de remplir certains critères servant de gage de fiabilité. Par exemple, la diversité des modes de transport proposé, la transparence des activités, les avis des clients ou l’assurance cargo doivent être priorisés durant la sélection du professionnel.

Quels sont les avantages de l’emballage professionnel dans le secteur de la logistique ?
Les déménageurs professionnels à Verviers : votre solution pour un déménagement sans stress

Plan du site